service des aliments

FAITES L'EXPÉRIENCE DE PARTAGENCE

Ensemble pour un futur meilleur

Chez Partagence, nous aspirons au bien-être de tous. Nos programmes et activités ont été pensés pour aider les membres de la communauté à atteindre leurs objectifs et se réaliser. Découvrez tout sur ce que nous faisons et rejoignez-nous pour travailler ensemble à un monde meilleur.

 
soupe populaire

FAITES UN DON

Merci de nous aider à aider les autres

 
Centre de dons

NOTRE MISSION

Notre mission : contrer les effets de la pauvreté en Haute-Gaspésie. Pour se faire, nous nous sommes dotés de programmes visant à soutenir les gens les plus vulnérables de notre communauté. Banque alimentaire, don des autres biens essentiels à la survie et accompagnement auprès de parents d'enfants de moins de 6 ans, voilà ce que nous faisons.

 

NOTRE HISTOIRE

Au milieu des années 1980, au siècle d’avant, pas de misère apparente. Les biens nantis ne vont pas à l’épicerie, à la banque le 1er du mois. Ce jour-là, c’est l’tour de la misère. Pourtant, le curé ramasse des boites de conserve en arrière de la porte d’entrée du presbytère, denrées que lui apportent les Chevaliers de Colomb et les Filles d’Isabelle. Pourtant, à la résidence des Sœurs St-Paul-de-Chartre, comme à celle des Sœurs du St-Rosaire, on répond à la porte et on donne à manger à ceux qui ont faim. Pourtant, pas d’itinérant en vue. Par contre, on entend raconter que des personnes fouillent les poubelles en arrière du Dixee Lee. Tous savent que la journée de la récolte des ordures, cette journée-là, des hommes se rendent au dépotoir à ciel ouvert, chasser les oiseaux de proie, pour récupérer des objets, des meubles, des matelas, éventrer des sacs de poubelle et ramasser, ramener à la maison un butin jugé inutile par d’autres. Faut dire que celui qui ne veut pas ou ne peut pas s’abaisser si bas, peut choisir de se rendre chez l’usurier, qui a pignon sur rue et qui prête sur gage, récupère et garde en consigne, un bien essentiel dans la maison, jusqu’à ce que son propriétaire puisse rembourser la somme prêtée.


Pas de misère en vue! Au CLSC, des travailleuses sociales bien habillées débarquent : elles arrivent de la Protection de la Jeunesse. Leurs collègues, des travailleurs sociaux et des techniciens en travail social, fraichement débarqués au CLSC eux aussi, commencent à s’inquiéter. Le boss aussi s’inquiète : comment faire pour rejoindre cette partie de population absente du radar?


Le Centre de bénévolat des Chic-Chocs et Action Budget Denis-Riverain, un service de budgétisation populaire, sont les seuls organismes communautaires nouvellement mis en place. L’autorisation est donnée par le boss du CLSC, afin qu’on descende sur le terrain, assez bas, pour aller voir ce qui se passe … avec la misère.


Questionnaire sur le bord du comptoir à l’épicerie pour relever le discours de celui qui consent à faire facturer l’épicerie contre un taux d’intérêt qui grossit la facture, qui devient de plus en plus difficile à payer; rencontre de représentant de tous les clubs sociaux et associations; rencontre avec le gérant de chaque magasin; rencontres de personnes dont la vie est compliquée par cette misère. Bref, plus on descend, plus on questionne, plus le message devient évident : faut qu’on fasse quelque chose!  Des femmes laissent entendre qu’il s’agit des nôtres, des leurs. À mots cachés, on comprend que ces femmes savent qu’il s’agit d’un frère, d’un enfant, d’une tante, pris avec … la misère. Le monde est petit, par ici.


Un patron, en train d’amorcer la désinstitutionalisation décide d’ouvrir la porte. La misère entre et s’installe dans la grosse buanderie. Des hommes bricolent des montants de bois qui serviront à supporter des pôles de garde-robe. On quête des supports de plastique auprès des magasins de vêtements, en bas de la côte. Nous voilà partis pour offrir des vêtements propres qui sentent bon. On quête des étagères puis on ramasse des denrées non périssables avec l’aide des écoles. On donne à manger pour dépanner ceux qui ont faim. Un travailleur social du CLSC utilise son auto pour récupérer des matelas et autres encombrants déposés sur le bord de la rue par de généreux donateurs. Jour après jour, des femmes donnent leur temps pour venir étaler et offrir le nécessaire pour habiller chaudement des enfants, des bébés au pyjama percé. Des femmes plus âgées tricotent des mitaines, des bas et des pantoufles redonnées dans des maisons sans fondation, des logis mal chauffés. On organise, pour la première fois, une grande fête pour Noël. Des autobus prêtés gratuitement par des entrepreneurs locaux amènent parents et enfants heureux de recevoir des jouets neufs et usagers. Toutes les organisations portant l’uniforme, pompiers, policiers, ambulanciers, agents de la faune, agent de la Garde côtière, se mobilisent pour quêter les gens d’affaires et aider à servir le repas du midi, le jour venu.


Des hommes et des femmes assez extraordinaires, il en est passé à travers toutes ces années. Répondre au téléphone; écouter, consoler, raconter, partager, s’aider, entre eux. Voilà comment tout a commencé.


L’histoire ne s’arrête pas là. Bien que travailleurs sociaux, infirmières de première ligne, médecins, psychologues, éducateurs spécialisés, policiers, ambulanciers, sont venus dire toute l’importance d’une telle ressource en Haute-Gaspésie; malgré l’appui de nos députés provinciaux, malgré une virée à Québec au bureau de madame La sous-ministre du Ministère de la Santé et des Services Sociaux, le courant prend du temps à passer auprès des instances ayant le pouvoir de soutenir financièrement.


Entre-temps, on se retourne vers la communauté pour quêter encore, en attendant.


Puis, trente-deux ans plus tard, voilà que la pandémie COVID-19 tourne les projecteurs sur les organisations communautaires, comme la nôtre, pour que soient aidés tous ceux qui sont tombés … dans la misère.

 
 

NOS PROGRAMMES

Partagence en fait plus grâce à nos initiatives. Nous menons à bien plusieurs projets afin d'améliorer la vie des autres, et nous sommes incroyablement fiers des progrès réalisés chaque jour.

Les enfants des bulles

PROGRAMME D'ACTION COMMUNAUTAIRE POUR LES ENFANTS,

PACE

The Streets

DONS DES AUTRES BIENS ESSENTIELS À LA SURVIE, DABES

Community Service

BANQUE ALIMENTAIRE

 

BESOIN D'AIDE ?

Si vous vivez une situation difficile reliée à l'argent, nous sommes là pour vous aider. 

Chez Partagence, nous pouvons vous offrir de l'aide alimentaire, des meubles, des vêtements, de la literie ou d'autres biens essentiels à la survie. 

Vous connaissez de jeunes parents ou de futurs parents ? Nous pouvons les aider en leur fournissant du matériel de base.

Pour plus d'information, prenez rendez-vous avec une de nos intervenantes.

418 763-2016

 

SERVICES

Tout au long de l'année, Partagence organise des activités dans un but de réduire la solitude des familles et des plus démunis

Women Holding Hands

ÉDUCATION POPULAIRE

Les atelier offrent une diversité de thèmes le plus souvent choisis par les personnes à qui ils sont destinés. Les thèmes rejoignent des clientèles de l'un ou l'autre des programmes, des travailleuses et des travailleurs, indépendamment du type de fonction occupé. Cela permet de briser l'isolement, d'être avec les autres, de s'allouer un temps d'arrêt et par un moment de repos et de plaisir bien mérité.

PORTES OUVERTES

Cette activité permet à toute la population de mieux connaître Partagence. Pour nous, c'est une occasion de sensibiliser la communauté aux diverses problématiques vécues pour les clientèles que nous rejoignons, d'échanger sur l'implication du milieu et d'en favoriser un plus grand engagement.

Organisation des racks de magasin
École maternelle

RENTRÉE SCOLAIRE

Partagence tient une activité qui vient en aide aux familles par le don d'articles scolaires, de vêtements, de matériel didactique et d'aide financière au transport du midi.

HALLOWEEN

Toujours attendue par les tout-petits, la fête de l'halloween fait preuve d'initiative et de partenariat avec le milieu. Chez Partagence, c'est aussi le moment de mettre à contribution la créativité des travailleuses et des travailleurs qui participent à des mesures d'intégration socioprofessionelles.

Halloween citrouille
Sapin de Noël

NOËL DU BONHEUR

Cette fête est l'occasion de rassembler jeunes et moins jeunes sous l'esprit féerique des fêtes. C'est également l'occasion pour de nombreux partenaires de se concerter pour offrir aux jeunes une évènement spécial.

SUPER MARCHÉ AUX PUCES

Cette activité est une occasion d’accroître la visibilité de Partagence dans le milieu Elle offre des biens à prix dérisoire à toute la population. L'argent amassé sert au fonctionnement de l'organisme.

Magasin de fournitures de couture
 
Boîtes de dons

DEVENEZ BÉNÉVOLE

Plusieurs occasions de vous impliquer durant l'année

Merci pour votre envoi !

 

CONTACTER PARTAGENCE

230, route du Parc, Sainte-Anne-des-Monts G4V 2C4

418 763-2016

  • Facebook

Merci pour votre envoi !

 
Boîte de dons avec des vêtements

HEURES D'OUVERTURE

Venez nous rencontrer

Lun - Jeu : 8h - 12h et 13h - 16h
Ven : 8h - 12h et 13h - 15h